NTLS

NTLS RS-Sport

Une autre option sympathique mais cette fois pour gagner du temps sur ses passages de rapport, nous vous proposons un gadget particulièrement utile pour doubler en ligne droite sur circuit et améliorer ses temps, en effet, sur un circuit de 3 kms avec grande ligne droite, cette option permet de gagner jusqu’à 3 secondes au tour, et cela sans rien faire d’autre que d’activer la fonction. Le NTLS, également appelé « FFS => Flat Foot Shifting » est disponible sur toutes les autos que nous proposons en reprogrammation. Quant à son fonctionnement, il permet de maintenir le turbo à une pression proche de celle qu’il y a en pleine charge lorsque le rapport est engagé. Cela évite donc d’avoir une fluctuation de la pression de turbo d’environ 1,6 bar (dans notre exemple), et nous précisons qu’il ne s’agit pas du système « bang bang » qui lui génère d’importantes explosions dans le collecteur d’échappement (que nous proposons aussi, mais uniquement pour les voitures de rallye). Le principe est simple, nous maintenons le flux gazeux constant pendant le passage de rapport afin de maintenir une certaine inertie au niveau du compresseur. On pourrait voir l’option comme « dangereuse », mais en réalité, son effet n’est que positif, et cela pour 2 raisons :

1/ Si nous prenons l’exemple du turbo d’origine des impreza GT TURBO, qui est le TD04, à 6000 tours, avec 1 bar de pression, il tourne à environ 165 000 tours/minutes (lui permettant au passage de produire un volume d’air d’environ 0,15.. M3/s soit 561 M3/h), lors du passage de rapport (classique), en redescendant à -0,7 bar de pression, il va passer sous la barre des 50 000 tours/minutes, puis après avoir passé votre rapport, et relâché votre embrayage, il va remonter aux alentours des 165 000 tours/minutes, soit en un intervalle de 3 secondes, un changement de rotation de plus de 200 000 tours/minutes. Avec le NTLS, sur cette configuration, on ne redescend qu’à +0,6 bar de pression, c'est-à-dire environ 110 000 à 120 000 tours/minutes, donc des changement de rotations moindres, ce qui signifie que cette option n’accélère pas l’usure du turbo.

2/ La transmission, lorsque l’on passe un rapport, nous avons tous remarqué le petit temps mort au lâché de la pédale d’embrayage, ce petit temps mort qui correspond simplement au temps que met le turbo pour passer de -0,7 bar à + 1bar par exemple. Ce petit temps mort est même en réalité un petit temps de freinage pour l’auto, puis d’un coup, la cavalerie arrive, et l’auto repart de plus belle. Donc, étant donné que la transmission se charge de passer la puissance aux roues, cette phase constitue une réelle contrainte pour celle-ci, puisque l’on a :

Poussée => relâchement => Freinage => Poussée